2016 : Verso l’alto !

Share Button

La compagnie des Types Louches remonte sur les planches avec une nouvelle création – millésime 2016 : « Verso l’alto ! ».

Venez nombreux redécouvrir la vie du bienheureux Pier Giorgio Frassati avec un regard neuf !

La compagnie est de passage à Tours le 3 juillet 2016 !

Verso Alto_1

Pourquoi une énième pièce sur Pier Giorgio Frassati ?

« Les Types Louches existent depuis 10 ans à Paris. Il y a eu une première pièce de Philippe Sauer, une deuxième de Christophe Lafontaine, et puis… jamais deux sans trois ! Nous n’oserions dire que c’est trinitaire, mais il y a un clin-Dieu ! En cette année de la Miséricorde et des JMJ en Pologne – pays où la sœur de Pier Giorgio habita avec son époux – c’était plus que jamais le moment de refaire parler de lui et de le faire connaître à davantage de jeunes… et ce d’autant plus que le Pape François a annoncé que le corps intact de Pier Giorgio serait présent à Cracovie pendant les JMJ !

Et il faut dire tout simplement que Pier Giorgio constitue l’essence même de notre troupe, et il est tout naturel qu’il soit un sujet de pièce récurrent… il y a tant à dire sur lui et tellement d’angles par lesquels l’aborder, que nous sommes encore loin d’avoir épuisé le sujet !

Dans un contexte où nos repères, nos codes, nos identités et même nos racines sont devenus bien flous, nous avons voulu parler de Pier Giorgio différemment. Parce que notre génération est marquée par ces mutations, il nous semble important en effet d’avoir des référents, des hommes – petits au regard de l’Histoire mais si grands par leur charité – qui puissent éclairer nos routes afin de nous rendre meilleur : au travers de cette traversée biographique, nous avons voulu proposer ainsi le visage bienheureux d’un modèle.

Du point de vue de la forme, il était important pour nous de montrer ce que Pier Giorgio avait pu faire et donner de son vivant au travers de scènes de vies, de sa correspondance, et de témoignages. Cette immersion est encadrée par un chœur de Types Louches de notre époque pour souligner l’intemporalité : ils forment deux parenthèses et telle une mise en abyme ouvrent et clôturent notre exploration. »

Clémence de Vimal et Fanny Sütterlin

verso-alto frassati

Demandez le programme !

Les bénéfices de la pièce sont destinés au financement des JMJ et à une œuvre tournée vers les personnes démunies.

Types louches 2016